October 4, 2018

September 7, 2018

Please reload

Posts Récents

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

Posts à l'affiche

Rhône: Le premier bar à parfums ouvre à Villefranche

NOUVEAUTE : Les fragrances sont faites sur mesure selon les préférences de chacun...

 

 

Un menu pour choisir son cocktail, des verres à apéritifs pour tester l’élixir, un design contemporain et épuré… Chez Ydentik, le décor a été pensé dans les moindres détails pour donner l’impression d’entrer dans un bar ultratendance. Sauf qu’ici, le seul alcool servi aux clients est celui qui compose les multiples fragrances utilisées pour créer des eaux de toilette sur mesure. Ce bar à parfums est le premier du genre dans le Rhône à avoir ouvert ses portes, il y a un mois, à Villefranche-sur-Saône.

 

La gérante des lieux, Anne-Cécile Garin, a découvert ce concept il y a deux ans lors de vacances au Portugal. « J’ai testé là-bas, j’ai adoré et j’ai ramené des parfums à toutes mes copines. Un an plus tard, j’y suis retournée et je suis allée à la maison mère dans l’idée de lancer le concept en France », explique la trentenaire, ancienne commerciale dans des enseignes de luxe.

« La marque était en train de se développer et la France n’était pas une priorité. Nous sommes un pays de parfum, il faut du courage pour lancer un concept comme celui-ci chez-nous », ajoute la jeune femme, qui décroche toutefois le feu vert des Portugais.

 

 

Des parfums personnalisés à petits prix

 

Pour se démarquer des autres enseignes proposant depuis quelques années des parfums sur-mesure, la boutique mise sur le concept bar et les prix. « Notre volonté est de rendre le parfum accessible à tous. Cela ne doit plus être un produit d’élite. Et nous essayons de proposer une autre manière de consommer en offrant du sur-mesure », ajoute la jeune femme.

 

Chacun peut composer son propre parfum en mélangeant deux à trois senteurs différentes. Musc boisé, oriental fleuri, chypré fleuri, boisé floréal… 43 fragrances pour femme et 31 pour homme, créées au Portugal par des parfumeurs, servent de base aux créations. Il y aurait, selon la gérante, plus de 132.000 combinaisons possibles.

 

Une fois les senteurs sélectionnées, Anne-Cécile Garin remplit les flacons, vendus entre 11.99 et 25,99 euros selon la contenance choisie. Des tarifs bien inférieurs à ceux pratiqués en parfumerie traditionnelle qui s’expliquent notamment par le packaging simple et unique proposé aux clients.

 

 

Une boutique à Lyon en 2018

 

A Villefranche, l’accueil du public est encourageant. Jacqueline et Josette sont entrées par curiosité dans la boutique. « Je porte toujours des parfums de marque, très chers, et j’avais autrefois pour habitude de mélanger moi-même mes fins de flacons. Cela me plaît de personnaliser et de pouvoir, selon l’humeur du jour, changer de parfum », explique la Caladoise. Sa cousine acquiesce. « On voit que les parfums utilisés sont de qualité car ils tiennent aussi bien, si ce n’est mieux, que certains parfums de marque nettement plus chers ».

 

Si le concept, également présent à Valence (Drôme), fait ses preuves à Villefranche, Ydentik devrait s’installer à Lyon dans le courant de l’année 2018.

http://www.20minutes.fr/lyon/2031327-20170315-rhone-premier-bar-parfums-ouvre-villefranche

 

 

Please reload

Retrouvez-nous
Rechercher par Tags